CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Horloger
Admin



MessageSujet: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Mar 1 Jan - 1:36


Encore un matin doux et calme, le soleil se lève à peine sur une jolie petite taverne, plantée sur son île. au milieu du fleuve Xiap, reliée aux trois clans par des ponts, havre de paix et lieu de fête. Aujourd'hui, ce n'était pas un jour comme les autres. En ce 27 Viridice, le jeune Fléus avait bien envie de faire la fête ! Et pour cause, aujourd'hui, sa taverne avait 5 ans. L'anniversaire de ce bâtiment devenu culte en si peu de temps méritait une fête dont Vidia tout entier se souviendrais. Beaucoup de monde devait être présent, quelque soit leurs clans, aussi bien hauts placés dans le gouvernement, que les artisans les plus communs.
Il ne serait même pas surprenant d'y croiser un des 3 empereur, caché par ces masques verts que Fléus distribue à l'entrée, pour ceux qui désirent garder leurs identité secrète, car dans sa taverne, qu'on soit Rouge, Bleu, ou Violet, nous sommes d'abords tous Vidiens.




Ordre de passage :
 


Dernière édition par Oméga le Mer 2 Jan - 10:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vidia.forumsactifs.com
Fléus Lucios




~Feuille personnage.~
Âge du perso: 25 ans
Rang: Simple Tavernier
Bloc-Notes:

MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Mar 1 Jan - 9:23

    << Pum pum pum ~ Pum pum pum, pum pum pum ~ Pum pum pum ~ Pum pum pum ~ Laissez vos déboires à la porte ! ~ Ici on sait noyer les amours mortes ~ Coeur en berne prend verre en main, à la Taverne De L'art Divin !~ >>

    Chantonnant d'un air joyeux, le jeune Fléus Lucios, tavernier depuis 5 ans aujourd'hui, avait bien l'intention de marquer le 27 Viridice d'une pierre blanche! Pour cette occasion, il avait choisi ses plus beaux vêtements. Une veste blanche bien cintrée, assortie à un pantalon en toile de la même couleur, auquel s'ajoute une chemise et une cravate noire, cette dernière se distinguant du vêtement par ses reflets argentés striant le tissu. Tout ce costume fut jadis cousu main, par le père du jeune garçon. Sur mesure. Il faut croire qu'en cinq ans, la corpulence du tavernier n'avait pas bouger. Difficile à croire puisque ce dernier est loin d'être le dernier à se remplir l'estomac de sucreries en tout genre.

    Mais pourquoi s'habiller ainsi ? Pour la fête, pardi ! Depuis très tôt ce matin, Fléus Lucios, le plus glorieux tavernier de Vidia, travaillait dans son antre pour tout préparer. Les plats étaient plus où moins prêt, tout était propre, la musique n'attendait que les clients, les tables étaient mises, et même très bien mises. Il ne manquait plus que les invités ! C'est pourquoi le tavernier s'était occupé de poser des affiches et distribuer des envelopes dans tout Néolia, Azolia et Mélolia.Il devait être aux alentours de 5h 30, il était temps d'ouvrir la taverne.

    Le coffre emplis de masques oranges à l'entrée était là pour accueillir les Vidiens désirant cacher leurs identité, afin de pouvoir passer de bon moments avec tout le monde, au delà des clans et de la discrimination. Ce n'est pas avant 10h que les premiers clients firent leurs entré. Bien que la nouvelle de la fête, tant attendue, avait fait le tour de Vidia, peu de monde n'osait pointer son nez trop tôt. L'affluence ne se fit qu'à partir de 12h30. Dés lors, Fléus ne savait plus où donner de la tête. Une cervoise par ci, un plat de panneige par là... La course était à son paroxysme et pourtant il se sentait si bien. C'est dans une ambiance géniale que la fête se déroule. Si bien que dés lors qu'un répis s'offrait à lui, il grimpait sur une table.

    << Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as !~ >>

    Ce à quoi tout le monde répondait. Tout le monde chantait, tenant haut leurs verres... Une véritable fête!
    Lorsque les clients réclamèrent une autre chanson à la fin de celle-ci, Fleus ne se fit pas prier. Et avec son grand sourire, se mit à chanter peut-être un peu trop fort.

    << Viens donc, n'ai dont pas peur, car il faut bien que je soigne mon coeur~! Que le vent souffle et que la pluie tombe, il nous faut partiiiiiir ...~! Plus vite que les trombes ~! Comme j'aime entendre le son de la pluie, et comme j'aime regarder la colline sans bruit.~ Mais plus encore que ces éléments~ ..... ! ...... C'EST UNE BONNE BIERRE QUI VOUS RENTRA DEDANS ! ~>>

    Dansant comme jamais sur la table, la chute qui était tant à prévoir ne se fit pas tardé. Il s'ecroula sur le canapé qui bordait cette table, juste à coté d'un client. Ou peut-être, d'une cliente. Le tavernier avait du mal à discerner, à vrais dire. La chute, le fou rire, et l'alcool, ne l'aidait pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Mar 1 Jan - 12:18

    Lily avait vite eu vent de la soirée qui s'annonçait. Et il lui était impensable qu'une fête puisse se passer sans elle, à moins plutôt qu'elle n'accepta simplement pas de s'amuser... Quoi qu'il en soit, habituée de ces lieux depuis quelques temps, bien qu'elle vienne généralement sous une cape noire et qu'elle fut méconnaissable, aujourd'hui elle était venue dans toute sa splendeur bourgeoise, telle qu'elle fut élevée par sa mère, pouponnée, jolie, femme... Enfin, elle n'en restait pas moins peu discrète! Vêtue pour l'occasion d'une longue robe bouffante noire bordée de dentelle dorée, mettant en valeur sa chevelure exceptionnellement attachée, elle avait l'air d'une petite princesse.

    Elle avait pris du temps pour s'apprêter, mais elle fut dans les premières à arriver, se contrefichant comme toujours de ce que la tendance populaire avait à en dire. Elle se doutait que beaucoup arriveraient tard, et qu'elle serait sûrement seule un moment, mais qu'importe, elle pourrait profiter d'une place de son choix et des premiers panneiges dont elle rafollait! Elle avait entrainé à sa suite un ami et une amie, de classe moyenne, qu'elle essayait tant bien que mal de mettre en couple. C'était d'ailleurs bien partit! Elle entama sa deuxième cervoise lorsqu'elle observa les deux jeunes s'en aller danser. Mais Lily ne pouvait pour autant les rejoindre, pas seule, et encore moins maintenant qu'elle était accostée pour connaitre la situation de sa très chère famille absente ce soir.

    - Et chantes-tu encore ma chère Lily?

    - Oui oui, toujours bien sur!

    - Comment se porte votre père?

    - Certainement bien, vu la taille de sa panse.

    - Ho, voilà bien un drôle d'humour, votre père est pourtant un homme de bien.

    - Certes, certes. Mais pourquoi ne profiteriez-vous pas plutôt du repas?

    - Ha, effectivement, il est fort délicieux, je reviendrai!

    Lily était fière de la brièveté de ses réponses, maintenant elle pouvait profiter de la soirée. Tout le monde semblait s'amuser, le propriétaire aussi d'ailleurs. Elle se retourna un court instant pour suivre du regard les courtoisies que s'échangeaient ses amis lorsqu'il y eut un bruit sourd, du mouvement sur son divan suivi d'un fou rire. La jeune chanteuse, un peu surprise, fut prise du même fou rire en trouvant Fléus, à qui elle n'avait finalement jamais vraiment parlé, à côté d'elle, dans un drôle d'état, sa table sans dessus dessous.

    - Hé bien l'ami, on peut dire que vous marquerez les esprits!

    Elle voulut trinquer mais constata l'état de son verre en riant de plus belle.

    - Je ne puis plus porter de toast à votre bonhomie, voilà mon godet vidé par vos cascades!

    Lui adressant son plus ravissant sourire, elle s'empressa de lui tendre la main pour l'aider à se relever, et à n'en pas douter, reprendre son activité, aux vues de l'affluence du monde qui ne cessait d'arriver!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Sam 5 Jan - 5:59

    J'avais entendu parler d'une nouvelle, la taverne fêter ses 5 ans aujourd'hui et j'avait bien l'intention de mit rendre un peut avant que ça commence pour rencontré de nouvelle personnes et peut être d'autres personne dont j'avait fait la rencontre un peut plus tôt dans le mois. je regarda l'heure de ma pendule et vit que j'allait manqué le début, mon réveil n'avait pas sonner et j'était resté plonger dans mes bouquins de recherche. Je ferma donc celui que j'était en train de lire pour prendre une douche rapide avec l'eau que j'avais soigneusement préparé au préalable et m'habillai, je n'avait rien à me mettre et donc je m'habilla comme tout les autres jours, je ne voyait pas vraiment l'intérêt de se faire beau pour aller dans une taverne, ,un endroit ou tout le monde se moquerait de comment en on est habillait et aussi parce que tout le monde finirait bourrés, non franchement je n'en voyait guère l'intérêt.

    Je sorti de chez moi et me dirigea vers le pont qui relié Pyrolia à la taverne et me dépêcha pour ne pas trop arrivé en retard, vu l'heure je l'était déjà suffisamment. je savait que je rencontrerai de belles conquêtes et peut être même me ferait-je des amis cette fois-ci.


    -"Je suis à la bourre, c'est pas bon sa !"

    J'accéléra le pas et fini par courir dans les rues de Pyrolia, je n'était vraiment pas très malin aujourd'hui, sur ma route je bouscula plusieurs personnes mais ne m'excusa point, je n'avait pas le temps de m'arrêter et de m'excuser toute les trente secondes alors j'avait préférait les ignorés et tant pis s'ils me criées après pendant un moment. Après avoir courut comme un dératé dans tout Pyrolia, j'arriva enfin devant la taverne, je décida de souffler un peut avant de prendre un masque orange et de rentré à l'intérieur. Il y avait vraiment de bellescréatures ici mais serait-elles tous Pyros ? pour ça je n'avait qu'une manière de le savoir : aller à leur rencontre ! Et c'est bien sur se que je fit tout de suite.

    Je resta planté un petit moment devant l'entrée pour regarder qu'elle serait l'élu que j'apprivoiserai, je voyais le jeune tavernier Fléus danser et chanter sur une table avant de se ramasser en beauté sur un canapé juste à côté d'une femme, elle avait l'ai sublime. je me rapprocha mais celle-ci commença une discute avec le tavernier, je fis alors demi tour et alla m'asseoir à une autre table non loin de celle de la belle demoiselle, cherchant une autre "proie".


Dernière édition par Damon Salvatore le Dim 13 Jan - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Dim 6 Jan - 6:14

    Tout comme les autres habitants vidiens qui ornaient cette grande contée, notre très chère tueuse, et femme avant tout, Ao Heart, apprit avec étonnement qu'une fête aurait lieu en ce jour;
    Il faut dire que tantôt, la demoiselle qu'elle était se prit l'invitation de la dite fête en plein visage, avant de ne voir son interlocuteur « Filer à l'anglaise ».. si je puis dire!
    Comment ne pouvait elle donc ne pas être surprise, en l'apprenant?

    Elle l'avait sans doute effrayée, se disait elle; Et ce, certainement par l'expression impassible mais non cruelle, qu'elle affichait quotidiennement.. Enfin, soit. La journée qui précéda la soirée tant attendue fut une vrai course pour celle-ci.
    Elle devait tout d'abord se débarrasser de quelques inconvénients qui auraient pu la pousser à partir, ou même fuir. Et cela était sa plus grande priorités! Par la suite, elle se trouva un masque qui ne recouvrait qu'une infime partie de son visage: Ses yeux. Ceux-ci de couleur rougeâtre, semblable à la nuance des rubis, étaient sa plus belle signature. Ses victimes, quelles qu'elles soient; de coeur, d'armes, de dévotions ou de trahisons, se souvenaient et souviendraient toujours de ses deux iris sanglantes. Ajoutant à cela un étrange symbole en leurs centres, elles étaient pour dire, uniques.

    Pour cette grande soirée, la jeune femme s'était donc ornée de ce masque ci, et avait également enfilée une rôbe de teinte sombre, luisante. Des gants longs, lui allant jusqu'aux coudes, l'accompagnaient ainsi qu'une cape dont la longueur et forme recouvraient ses épaules et long cheveux.
    Il est certain que la jeune femme n'avait rien à voir avec les personnes qui aimaient se faire percevoir. Et pour preuve; elle n'allait certainement pas lâcher la chère cape citée précédemment, qui l'aidait à rester le plus invisible possible! Qui donc irait la voir, pour soulever de son visage l'étrange nappe foncée? C'était pratiquement impossible. D'ailleurs, pour elle même, ce n'était en aucuns cas envisageable.

    Elle ne discutait pas, au fond de la petite auberge en fête. Ne riait pas. Elle observait, tout simplement, les personne dansant et riant tout en buvant. Juste cela suffisait à lui faire envisager une quelconque paix entre les nations. Du moins, pour cette fin de journée. Peut-être était elle simplement heureuse ainsi, en tant que simple observatrice..?

    Ayant eu un leger sourire, quant elle vit la cascade du jeune Fléus, c'était bien une preuve que cette sortie, n'aurait pas été inutile. Peut-être en gardera-t-elle un bon souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Cecaniah Corabelle



Clan : Les doux Hydros

~Feuille personnage.~
Âge du perso: 27ans
Rang: Haute Noblesse.
Bloc-Notes:

MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Dim 6 Jan - 9:26

    « Maudite .... Sorcière... grblble... Tyran... »

    Eh bien, petit Androgyne! C'est n'est pas la joie. Qu'est-ce qu'il lui arrive donc ? Encore obligé de travailler d'arrache pieds sur des dossiers soporifiques de peur de prendre un coup de fouet de la part de la première conseillère Hydros. Un jour de si beau soleil en plus... quelle torture, décidément ! Sachant qu'en plus elle se réserve le droit de s'occuper du plus amusant...

    « Cette sorcière prétexte courir après Seigneur Guilford pour le mettre au travail...! Foutaises, c'est juste un jeu du chat et de la sourie, ça l'enchante bien de courir dans tout le château au lieu de bosser ! J'vois pas ce qui me retiens ici... D'ailleurs... »

    Cecaniah Corabelle, Elemas de l'eau, 27 années au compteurs, venait tout juste de laisser une idée naître dans son petit cerveau.

    « Si même Sir Guilford Hydros se permet des fantasy pour ne pas travailler... Je ne vois pas pourquoi moi, du haut de mon grade de noble, je ne pourrait pas en faire autant... »

    A dire vrais, cette idée lui hantais déjà la tête depuis quelques heures. C'est pour cette raison que cette phrase fut déclarée en même temps qu'un dossier fut jeter en l'air.En même temps, ce pauvre androgyne n'est pas incompréhensible... Vous vous y verriez, vous.. ? Devoir classifier toute la journée les personnes sur Vidia qui sauraient contrôler l'eau, leurs niveau de maîtrise, leur nom, âge, adresse, s'il s'agit d'Hydros pures où de Sang-mêlés... Rébarbatif et épuisant! Ceci est le travail d'un Elemas. Cecaniah s'occupe des maîtres de l'eau, et son collègue, des maîtres de la terre! Autant dire qu'à eux deux, ce sont des usines à travail. Donc ce n'était pas un jour qui allait changer la donne. La seule chose à redouter était les foudres de la première conseillère, voilà tout.

    Aussitôt dit, aussitôt fait. Cecaniah fonça tête baissée vers la porte de sortie, puis d'un pas rapide et stressé, dévala les marches du château quatre à quatre jusqu'au rez de chaussez où la liberté l'attendait enfin. Sautant sur son pégase, ce dernier se mit à galoper jusqu'à Néolia, à un ou deux kilomètres du merveilleux bâtiment dont était fier l'empereur. D'ici, on pouvait encore l'apercevoir. On le voyait même très bien, avec ces magnifiques tours, ces sculpture incroyables et cette architecture digne des plus grands maîtres de la terre... Cecaniah aimait beaucoup se dire que c'était là qu'avait lieu son travail! Quel fierté ! Mais pendant un instant, ce n'est plus l'architecture splendide de se bâtiment qui lui attira son attention, mais un couple de jeunes Hydros qui discutait joyeusement.

    « Tu penses y aller, toi, à la fête qu'à organisé Fléus ? »

    L'entrain, la joie, et même l'impatience s'entendait dans cette voix fluette et mélodieuse. Cecaniah trouvait cela vraiment attendrissant, de voir une personne aussi insouciante alors que les relations entre les clans sont plus tendues que jamais.

    « Euh... Je ne sais pas. On dit qu'il y à beaucoup de Pyros qui risquent d'y aller... »

    C'était une chose sûre, le principe même de cette taverne était d'y mêler les clans dans le calme et la paix... Le genre de lieu qu'Eden et Hâvre aurait adorer avoir connu. Mais la vieillesse les avaient rattraper beaucoup trop tôt. L'androgyne comprenait qu'on pouvait s’inquiéter de la présence de ces sauvages. Bien qu'on lutte contre tout préjugés, les Pyros sont connu pour être plus sanguins, et plus brutes que les Hydros... Qui sait ce qu'il pourrait ce passer. Surtout que la taverne est tenue par un jeune homme sans pouvoir qui ne saurait que faire pour défendre les opprimés en cas de danger!

    Ceci dit, une fête Inter-clan, comme l'indiquait les affiches que Corabelle était en train de reluquer, était le parfait endroit pour l'Elemas de faire une petite escapade loin du château et de ses obligations. A plus forte raison que si on lui mettait la main dessus, il serait dans de beaux draps. Ce sera ainsi ! Cecaniah descendit de son pégase pour aller s'acheter de beaux vêtements de soirées. En effet, son appartement étant dans l'enceinte même du château, il aurait été folie d'y retourner. Niveau couleur, le changement était à l'honneur ! Pour changer avec la belle veste verte portée d'habitude, son choix se porta sur une chemise noire, surmontée d'un veston aux coutures dorée. Les formes assez aléatoires de ce dernier ne permit pas de distinguer si Corabelle disposait d'une poitrine où non, ce qui lui arrachât d’ailleurs un sourire quand le tailleur eut l'audace de lui demander son sexe. Le pauvre vieillard attendra une réponse à cette question toute ça vie. Mais ceci ne l’empêchât pas d'ajouter à l'androgyne un beau foulard gris pour souligner le tracer de son cou, des épaulettes assorties de toutes beauté, gants de sois, bottes en cuir et pantalon en toile de la même couleur. Voilà donc Cecaniah au comble de l'élégance! Jamais personne ne l'avait un jour croisé dans un autre style que celui de d'habitude. Ce changement lui allait à ravir, et jouait un rôle dans son art du déguisement pour duper quelconque rencontre inconfortable qui aurait pu se faire à la taverne.

    Cecaniah dans toute sa splendeur:
     

    Après avoir donc choisi les vêtements avec le plus bon goût qu'il soit, Cecaniah fit rapidement toiletter son pégase, avant de partir en route pour la taverne, en vol cette fois-ci! Quoi de plus beau que la vue de cette îlot de paix vu du ciel ? Une petite caresse sur la crinière du pégase et ce dernier se posa délicatement à l'entrée de l'étable, où l'Androgyne l'attacha dans un box. En temps normal, attacher un pégase est inutile, mais dans une étable où peuvent se trouver des Phénix, c'est plus prudent. A l'instar de leurs maîtres, ces animaux se détestent et une bagarre éclate vite. Les attacher est l'assurance de pouvoir rentrer à la maison après la fête.

    Devant la porte de la taverne, la main gantée de L'androgyne saisit un masque doré qui allait parfaitement avec sa tenue, l'enfila avec un charisme défiant toute notions réelle, puis, après s'être attarder un instant sur le palier, ouvrit la porte et entra.... Au moment même où Fléus se prit un gadin exceptionnel pour atterrir sur le canapé à coté d'une jolie demoiselle. L'Elemas ne put retenir un petit rire.


    « Allons bon, voilà qui commence fort bien~! »

    Puis d'un pas assuré et joyeux, Cecaniah Corabelle se servit un verre d'un alcool plutôt délicat, avant de s'accouder au bar en parcourant l'assistance des yeux. Des ivrognes qui dansent, des gens plus sages qui rient et discute, une jolie fleure bleue isolée dans un coin de la salle aux yeux rouge impressionnant, Fléus et la jeune fille qui semblent bien s'amuser, un jeune homme aux cheveux rouges, méché, qui à l'air aussi chaleureux qu'un glaçon et qui paradoxalement doit être un Pyros, divers Vidiens classiques, deux trois personnes encapuchonnées par dessus leurs masques... Contre l'attente de l'androgyne, bien moins de personne portait de ces jolie "cache-minois" que Fléus fabriquait main lorsqu'il s'ennuyait. En bref, la fête promettait d'être pleine de rebondissement. C'est pour cette même raison que Cecaniah leva son verre de sa prestance remarquable avant de crier

    « Pour Fléus ! »

    Ce à quoi, la casi-totalité de la taverne pris le plaisir de répondre en levant également leurs verres :

    « POUR FLEUS !! »

~~~~~~~~



Dernière édition par Cecaniah Corabelle le Lun 7 Jan - 7:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Lun 7 Jan - 5:48

    Ce devait être un jour comme un autre. Une nuit comme une autre. dans une auberge, dehors ou chez un patient. La jeune femme aux yeux rougeoyant aurait passé son chemin, impassible, presque invisible, répondant à la tâche qui lui incombe sans traîner. Pourtant, en entendant la nouvelle d'une fête qui avait lieu ici, taverne où régnait un semblant de paix, elle eut le pressentiment inexplicable qu'elle devait s'y trouver.

    C'est un de ses patients qui l'informa un peu par hasard de cette petite soirée. Discutant avec son époux, la patiente avait fini par demander si Hikari viendrait ou non. Fort peu au courant, elle se renseigna un peu plus et mue par une étrange émotion, confirma sa présence à la soirée. Immédiatement, elle se mit en quête de trouver quelque chose de convenable à porter, c'est ainsi qu'elle se retrouva, devant l'entrée de la taverne, en robe rouge en flanelle avec un délicat corsage noir qui rehaussait sa poitrine.

    Entrant, elle se hâta de prendre un masque, cachant son visage et ne révélant que l'éclat de ses yeux plus foncé vu l'éclairage réduit à cette heure tardive. Il y avait là du monde. Le tavernier venait de tomber de la table lorsqu'elle entra. elle remarqua tout d'abord une jeune femme aux cheveux d'or à côté de lui. Vu son excentricité, elle ne manquait pas de se faire remarquer. Il y avait d'autres personnes plus discrètes, sous des capes, ou vêtues de tenues plus sombres. Certains même avaient préférés la simplicité à l'élégance. La jeune médecin sourit et se dirigea vers le bar pour se servir un verre. C'est à cet instant qu'une voix s'éleva dans la foule.

    << Pour Fléus ! >>

    Prenant son verre qu'elle leva, Hikari suivit l'ensemble.

    << Pour Fléus ! >>

    Tout le monde riait et s'amusait. La paix semblait ici régner. Et cet étrange pressentiment qu'elle devait se trouver ici aujourd'hui ne l'avait pas quittée. Un peu perturbée par cette pensée, Hikari prit un siège au bar et s'assit pour siroter son breuvage.
Revenir en haut Aller en bas
Myalao Iellune



Clan : Les pacifiques Sang-mêlés

~Feuille personnage.~
Âge du perso: 28 ans
Rang: Dirigeante Sang-Mêlés
Bloc-Notes:

MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Jeu 10 Jan - 12:37

    Une fête était annoncée en terrain neutre avec pour seule condition : de s’amuser en paix ! Quoi de plus agréable à lire et d’assez incroyable pour oser songer manquer une telle occasion ? Certes, même si la paix était demandée, il ne manquait pas au fait que Pyros et Hydros seraient réunis ensemble et que cela ne fait pas toujours bon mélange ( bien au contraire) cependant, cette journée était placée sous le signe des Vidiens, avec un grand V et sans animosité. C’est pourquoi le vert fut de sortie. Une grande robe, légèrement corseté de fil blanc, avec des rubans aux teintes d’émeraudes , tandis que de la fine dentelle blanche aux sujets floraux et élémentaires formaient les manches et les finitions. Une tenue mêlant simplicité et élégance. Tout ce qu’il fallait pour faire partie des conviés sans se distinguer outre mesure. Mais après tout, en déguisement, Myalao connaissait son affaire.

    Car oui, en effet, la Dirigeante des Sang-Mêlée désirait être de la partie. C’était une occasion de cotoyer les Vidiens , de mesurer la température, de voir comment se déroulerait une manifestation si mariée. De plus, nombre d’informations pouvaient être délivrées, avec elles une mine d’or en renseignements. Bref, que s’eut été par conviction personnelle ou professionnelle, la jeune femme s’était préparée avec soin afin d’assister et d’honorer les efforts de Fléus Lucios, pour qui a avait beaucoup de tendresse. Bien qu’elle ne l’ai jamais rencontrée en son vrai nom, elle lui trouvait beaucoup de mérite : il osait ce que personne n’osait, c’est-a-dire réunir tous les Elemas, alors qu’on ne lui connaissait aucun de ces attraits.

    Dans le reflet d’une mare d’eau en lévitation crée par ses soins, Myalao réajustait sa coiffure. Ses longs cheveux de pureté avaient laissés place pour l’occasion à un vert anisé, retenu en un chignon décoiffé par un ruban brodé, afin de s’accorder au mieux avec sa tenue. Ainsi vêtue, Myalao ressemblait à une jeune femme sans statut particulier, seulement a une Vidienne, très fière de l’être. Biensûr, son habillement n’était pas encore terminé, un masque viendrait couvrir son minois. Son anonymat était préférable, pouvant lui permettre de se faufiler et d’être parmi les siens, protégeant autrui et soi-même ; tout comme elle avait su s’équiper discrètement d’une dague – moins voyante et préoccupante que son épée car malgré sa volonté d’être « comme tout le monde » Myalao restait la dirigeante d’un clan qui dérangeait. Soit, c’est pourquoi, encore a l’abris des regards mais très proche de la taverne ( la musique lui parvenait déjà ), elle appliqua sur son visage un masque doré aux perles vertes, qu’elle avait emprunté ultérieurement ( avec tout son art de la discrétion) ne laissant plus que découvrir ses yeux de jade.

    Méconnaissable. Dans son habit aux couleurs naturelles, elle n’en perdait pas moins ces charmes, mais c’est très modestement qu’elle jeta un dernier coup d’œil dans son miroir éphémère, pour ensuite le faire disparaître d’un geste de sa main droite. Puis elle fit demi-tour et se mit en marche, d’une démarche déterminée mais cependant, avec plus de légèreté qu’a son habitude. Les rayons du soleil tiraient vers l’or tandis que l’air était empli d’une fraicheur revigorante, illusion manifestée d’autant plus par les acclamations de joies, les sonorités musicales et les rires qui s’échappait de l’antre en fête. C’est donc avec impatience et concentration que Myalao poussa la porte de bois.

    Un grand spectacle s’ouvrit alors à elle. Milles lumières se conjuguaient avec les reflets extérieurs et dansaient sur les murs enveloppant les dizaines de convives, attablés – en solitaire ou en grande compagnie – tous aux silhouettes hétéroclites, tous en habits soignés, plus ou moins camouflés, donnant a ce lieu une ambiance pour le moins animée. Les senteurs et les parfums embaumaient la pièce, que ce soit par les toilettes des dames ou par les plats succulents qui parsemait la salle décorée soigneusement pour l’occasion. Les yeux de la Sang-Mêlée bondissait activement d’un bout à l’autre des quatre coin de la taverne, assistant a cette cacophonie autant que cette dernière la happait afin d’insister a ce qu’elle ne soit de la partie. Et elle ne se fit pas prier longtemps. Elle était là pour cela, non ?

    Myalao s’avança, jonglant entre les tables, prenant gare a ne bousculer personne, en voyant Fléus aux anges qui se relevait certainement d’une des nombreuses péripéties qui ponctuerait les instants en devenir. D’ailleurs, c’est dans une acclamation générale que le gardien des lieux fut remercier. C’est alors en cœur que Myalao se joint a eux en s’exclamant à l’unisson et avec sincérité :


    « Pour Fléus ! »

    Puis les hostilités poursuivirent. Toujours debout, un peu perdue, Myalao ne perdait pas une miette de ce qu’elle voyait : le sang n’avait pour qu’unique drapeau la convivialité. Cela paraissait trop beau pour que cela dure. Que cela ne tienne, l’émerveillement durerait le temps qu’il aurait a vivre. Cela faisait tellement longtemps que cela n’avait pas été le cas et Myalao en était assez consciente pour se laisser a admirer cette douce folie.

~~~~~~~~

L'espoir d'une paix régit toute une vie...

"De ma naissance à mon dernier souffle, je défendrais Vidia "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger
Admin



MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Ven 11 Jan - 2:20

    La fête bat son plein dans la taverne, et l'ambiance y est bonne enfant. Tout le monde, ou presque semble bien s'amuser. Fléus se retrouve à papoter avec la jolie Lily, tandis qu'Ao sorti de la taverne, ne se sentant pas à son aise dans toute cette fete... Peut-être reviendra-t-elle plus tard ? Pur ce qui est d'Hikari; peut-être devrait-elle se rapprocher de quelqu'un ? L'esprit d'Oméga devait en être du même avis puisqu'un jeune homme ivre bouscula accidentellement la pauvre Hikari qui tomba fesse sur le canapé, au coté de Cecaniah Corabelle, l'androgyne Hydros. L'homme s'excusa tout de même brièvement, en servant un verre aux deux nouvelles connaissances avant de retourner dans le cœur de la fête. Quand à Damon, toujours en quête d'une proie, le choix s'offrait à lui. Au total, les cibles les plus alléchantes s'élevaient au nombre d'une. Myalao Iellune, jolie demoiselle vêtue d’émeraude, mystérieuse dirigeante Sang-Mêlés au caractère déléctable et à la gentillesse omniprésente!


Personnages sortants :
-Ao Heart


Dernière édition par Oméga le Jeu 17 Jan - 19:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vidia.forumsactifs.com
Fléus Lucios




~Feuille personnage.~
Âge du perso: 25 ans
Rang: Simple Tavernier
Bloc-Notes:

MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Ven 11 Jan - 2:39

Quel soulagement, de savoir qu'il n'avait blessé personne dans sa chute, et qu'en plus il arrivait à faisait rire quelqu'un! Ce quelqu'un, c'était une jolie jeune demoiselle, et bien que la position de Fléus soit plus qu'inconfortable, ça lui mettait du baume au cœur. Enfin, quand je parle de position... A demi sur le fauteuil, a demi sur une table renversée, ce n'était pas vraiment quelque chose de commun.

<< Hé bien l'ami, on peut dire que vous marquerez les esprits! >>

Ca, pour marquer les esprit, le tavernier était là uniquement pour ça. Il voulait que sa fête soit inoubliable, et vu comme elle était partie, ce n'était pas peine perdue. Beaucoup de monde riait, beaucoup de monde s'amusait... C'était ça, le bonheur de Fléus.

<< Je ne puis plus porter de toast à votre bonhomie, voilà mon godet vidé par vos cascades! >>

Lorsque Fléus leva les yeux vers son verre, il se rendit compte qu'en effet, le contenu de celui ci avait disparu. Où ? Sans doute sur le sol, mais peu importe. D'une voix joyeuse et enjouée, il répondit à sa nouvelle amie.

<< Ne bougez pas, amie, je vais demander à ce qu'on me le remplisse de nouveau. >>

Il s'assit sur le fauteuil, remit la table sur ses pieds puis il leva son verre au dessus de sa tête.

<< Tavernier ! Encore de ce délicieux breuvage, s'il vous plait ! .... Tavernier ?!... Pourquoi ne répond-il pas ?!... Rah, il faut tout faire soit même ici. >>

Après cette plaisenterie d'un goût douteux, Fléus saisit une bouteille de champagne qui trônait sur la table déserte d'à coté avant d'en servir à lui et à Lily.

<< A votre santé, jeune et jolie demoiselle ! >>

C'est a ce moment qu'une voix connue de Fléus s'éleva dans la taverne.

<< Pour Fléus ! >>

Suivie de tous avec un autre :

<< POUR FLEUS >>

Ce à quoi le tavernier ne sut répondre quelque chose d'autre qu'une phrase pleine d'humour et de modestie.

<< POUR MOI !~ hahaha! >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   Sam 12 Jan - 7:41

    La chute de Fléus avait bonifié l'ambiance générale dans la pièce. Lily lui avait signalé l'état de son verre, ce à quoi le jeune homme répondit avec humour.

    << Tavernier ! Encore de ce délicieux breuvage, s'il vous plait ! .... Tavernier ?!... Pourquoi ne répond-il pas ?!... Rah, il faut tout faire soit même ici. >>

    La blondinette écarquilla un instant les yeux avant de rire franchement. Le tavernier avait de l'humour. Il remplit tout de même son verre.

    << A votre santé, jeune et jolie demoiselle ! >>

    Lily s'apprêtait à lui répondre, petit sourire aux lèvres, teint légèrement rosit, lorsqu'une voix s'éleva dans la foule.

    << Pour Fléus ! >>

    Observant dans un premier temps la salle, la jeune femme suivit l'assemblée dans ce cri de joie. Elle ne put s'empêcher de rire à la réponse du tavernier. Qu'elle commença d'ailleurs à détailler du regard discrètement. Il fallait bien admettre que d'ordinaire, ce n'était pas vraiment le tavernier qui l'intéressait lorsqu'elle venait, mais plutôt la discrétion, l'ambiance et les panneiges. Elle nota qu'il était plein de charme et plutôt mignon.

    << Ce n'est pas la modestie qui vous tuera! >>

    Elle lui un petit clin d'oeil avant de boire une gorgée du breuvage que ce dernier lui avait servi. Il y avait de plus en plus de monde et elle avait perdu ses amis de vue. Elle espérait qu'ils s'amusaient autant qu'elle.

    << La soirée s'annonce plutôt bien! Ce soir vous aller faire des affaires! Vous n'avez pas peur qu'une bagarre éclate? >>

    La crainte de Lily, le feu... Elles espérait bien qu'il ne se passerait rien de la soirée, tout semblait calme. Mais dans le cas où cela tournerait vinaigre, elle était certain qu'elle resterait pétrifiée sur place. Et ça ne ferait pas les affaires du tavernier qui y perdrait un lieu attachant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bois bien plus que tu ne dois, c'est bon pour tout ce que tu as!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lilas + On m'appelle souvent Sheldon mais je ne sais pas si je dois prendre ça pour un compliment ou une insulte.
» [Conseils] Mistigrix
» J’ai choisi de rester avec lui pour tout ce qu’il avait fait de bien et j’ai décidé de ne pas la quitter parce qu’il avait fait une erreur. J’ai choisi de pardonner. // Sungjong
» ( termine ) On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux ...
» Liam + On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sauvegarde-
Sauter vers: